JOHNNY HALLYDAY " NEWS " 

 

 

Retour accueil ]  

 

 

LES DERNIERS SCOOPS JOHNNYMUSIC  " JUILLET 2011 "

 

 

RETROUVEZ LES ARCHIVES

 

 

 

 

 

  LES SORTIES

NOUVEAU VINYL : " Toujours "

Johnny Hallyday : VINYL : " Toujours "

 

Prix : EUR 15,45 LIVRAISON GRATUITE

Détails sur le produit

Album vinyle (29 juin 2011)
Nombre de disques: 1
Label: Blaricum

 

 

POUR LE COMMANDER CLIQUEZ SUR LE LIEN CI-DESSOUS:
http://www.amazon.fr/Toujours-Johnny-Halliday/dp/B0050FFEK6?&camp=2498&link
Code=wsw&tag=johnnymusic-21&creative=20474

 

 

 

 

 

 

 

  LES NEWS

Johnny Hallyday se confie au New York Times
Postée le 19/07/2011

Johnny Hallyday se confie au New York Times

 


Le rockeur Johnny Hallyday s'est livré à une interview avec The New York Times pour dévoiler quelques confidences

Johnny Hallyday est certes le plus grand rockeur de France, il n’a jamais pour autant réussi à percer aux États-Unis alors qu’il vit là-bas depuis déjà plusieurs années.

Cela a été révélé dans les colonnes du célèbre quotidien newyorkais The New York Times. En effet, le rockeur âgé de 68 ans vient de se livrer dans une interview avec ce journal lors de laquelle il a fait quelques confidences. Le journaliste chargé de l’interview a commencé tout d’abord par étaler les grand succès de Johnny en citant qu’il a fait plus de 100 tournées, vendu plus de 100 millions de disques, a fait près de 50 albums en studio (47 exactement, pour les puristes) sans oublier qu’il a pris la pose pour plus de 2.000 couvertures de magazines. Mais tout cela n’empêche pas que Johnny ne soit que très peu connu en tant qu’artiste aux Etats-Unis,si ce n’est pour son rôle qu’il a tenu dans le film L’homme du train... et cela intrigue vraiment notre rockeur national. Toutefois la star a déclaré que ses fans français sont vraiment très fidèles même si ça leur arrive parfois de râler un peu. Johnny a aussi tenu à expliquer que l’internet est l’une des causes de l’échec de son dernier album Jamais seul.

À noter aussi que Johnny Hallyday est actuellement en vacances à Saint-Barth en compagnie de sa femme et de ses deux filles adoptives Jade et Joy, et cela avant de se lancer pour la première fois au théâtre dans une pièce de Tennessee Williams !

http://www.trenditude.fr/Johnny-Hallyday-il-se-confie-au-quotidien-New-York-Times.html

Quand Ticky faisait rigoler Johnny
Postée le 12/07/2011
Quand Ticky faisait rigoler Johnny

 



On le croyait fini, vidé… retraité. Johnny Hallyday sera sur scène en 2012 avec une tournée des stades. Retour sur les jeunes années de l'idole avec son copain toulousain Ticky Holgado.

C'était au milieu des années soixante, en pleine folie yéyé. Sur scène : un monstre sacré, Johnny Hallyday rendant hystérique le public. En coulisses : deux copains de boulot et de rigolade, Ticky Holgado le clown et Tony Frank le photographe. Dans un beau livre consacré à Johnny, le reporter de « Salut les copains ! » saisit ces instants de complicité entre un artiste et sa bande, à une époque où le show-biz était beaucoup moins verrouillé.

« Pour évoquer Ticky, il faut d'abord parler de Claude François, dont il fut le secrétaire avant d'être celui de Johnny, raconte Tony Frank. Une de ses missions était de donner la bonne longueur de câble à Claude quand il chantait, ce qui n'était pas évident vu comment il bondissait. Claude était casse-pieds (le mot est faible) avec son personnel. Quand il n'était pas content, il punissait les gens en les pinçant très fort aux bras et en leur donnant des avertissements. Un jour, il s'était pris les pieds dans le micro et voulait partir dîner sans Ticky. Réponse de l'intéressé, qui s'occupait aussi des costumes du chanteur : Je m'en fous, demain je lui remettrai le même slip ! »

Tony Frank n'a jamais oublié cet épisode, qu'il raconte souvent pour rendre hommage à l'ami toulousain disparu en 2004, reprenant avec gourmandise son accent méridional.

« On mettait le bazar »

Entre Ticky et Johnny, il n'y avait pas de telles tensions. Et ça rigolait souvent pendant les tournées.

« Partir avec Johnny, Ticky et les autres, j'adorais ça, se souvient Tony Frank. On se couchait tard, on mettait le bazar dans les hôtels en jouant avec les lances à incendie, on a même participé au rallye Monte-Carlo alors que j'avais mon permis depuis 15 jours. L'ambiance était bon enfant, on pouvait imaginer des trucs amusants. En 1964, pendant son service en Allemagne, Johnny avait obtenu une permission pour venir chanter à Toulouse. On l'avait kidnappé pendant deux-trois jours et il s'était fait engueuler lors de son retour à la caserne. En 1966, sur la route entre Agen et Toulouse, j'avais arrêté le bus de l'équipe pour faire des photos en rase campagne. Tout le monde était descendu, Johnny de sa belle Aston Martin, les autres de leur autocar vieillot. J'avais filé un gros bouquin à Long Chris pour qu'il ait l'air d'un poète façon Dylan et un Mickey à Ticky, toujours content de faire le bouffon, comme il aimait se nommer ».

A Toulouse, cette fois-là, Tony Frank est aussi au palais des sports (aujourd'hui Halle aux grains) pour un concert bouillant mais sans violence. « Les scènes étaient plus basses qu'aujourd'hui. Les gens y montaient juste le temps de toucher Johnny. Parfois, les filles le griffaient au visage. Il n'y avait pas de service d'ordre comme maintenant : Ticky et le chauffeur du bus étaient chargés de repousser les fans. »

Tony Frank a photographié Johnny jusque dans les années 90. Ils se sont ensuite éloignés tout en restant amis. Ticky, il l'a suivi jusqu'au bout, quand le cancer des poumons a fait taire le grand déconneur. Encore une bouffonnerie de l'existence.

« Johnny Hallyday » de Tony Frank, Le Seuil, 220 p., 250 photos, 35€.
http://www.ladepeche.fr/article/2011/07/12/1126323-quand-ticky-faisait-rigoler-johnny.html 

TV : SLC SALUT LES COPAINS
Postée le 11/07/2011
SLC SALUT LES COPAINS Séries

 



Origine : France. (2011)
Date : 18/07/2011
Horaire : 20H35 - 22H30
Durée : 115 mn
Réalisation : Pascal Forneri.
Milieu des années 1960. Après plusieurs années de règne incontesté, les vedettes yéyé sont en perte de vitesse, certaines disparaissent. D'autres restent fidèles à l'esprit rock qui les anime depuis leurs débuts, comme Johnny Hallyday, Eddy Mitchell ou Dick Rivers. D'autres, plus consensuelles, réussissent à se maintenir, telles Claude François ou Adamo. Un autre problème est apparu. Depuis que le public a accès aux versions originales des tubes anglo-saxons que nos idoles avaient coutume d'adapter en français, les goûts ont évolué... Réussissant à concilier l'attitude rock anglo-saxonne et un esprit 100% français, plusieurs nouveaux chanteurs vont bientôt se démarquer 

"Fabuleuses destinées sur RTL" : "Johnny et Sylvie"
Postée le 11/07/2011
"Fabuleuses destinées sur RTL" : "Johnny et Sylvie"

 

 


Tout l’été, RTL propose un grand nombre de chroniques rafraichissantes, au casting riche et varié, axées sur la découverte et la bonne humeur. Tous les matins, à 8h47, Jean-Alphonse Richard nous plonge dans l'histoire de l’antenne de la première radio de France. Le journaliste vous raconte les grandes sagas de personnages hors du commun, dont la vie a marqué la France, avec les archives de l’époque. Coluche, Johnny Hallyday, Romy Schneider seront parmi vos hôtes cet été... Ce lundi 11 juillet, retour sur le couple glamour Johnny Hallyday et Sylvie Vartan.